Mode afro : quand la mode africaine casse les codes !

Lire plus

Parlons mode afro.

Très souvent, dès qu’on entend mode afro, on pense “wax” ! Même si on ne le répètera jamais assez : il n’y a pas que le wax en Afrique…  

Oui, la mode et la création africaines sont beaucoup plus variées que ce que beaucoup imaginent !  En fait, la seule notion de “mode afro” pose à fait débat : car au fond, elle peut-être plutôt réductrice si on ne la manie pas avec précaution. Allez, je vous propose d’étudier la question de plus près 🙂

Y a-t-il vraiment UNE mode afro ?

Il y a exactement 54 pays en Afrique et tous ont des coutumes, des tendances, des modes de vie différents. On comprend donc qu’utiliser l’expression générique de “mode afro”, c’est déjà regrouper plusieurs influences et styles très variés dans une seule catégorie.

Bien sûr, de par l’histoire des peuples africains et la migration intracontinentale, certaines inspirations traditionnelles, depuis des techniques de fabrication à des arts décoratifs en passant par des codes vestimentaires, peuvent être communes à certains pays africains.

Pour autant, le style africain ne se résume pas seulement à des tissus ultra colorés ou à motifs “tribaux” ! Et heureusement que la richesse de tout un continent s’exprime à travers une mode africaine aussi belle que variée !

L’élégance et la modernité des collections imaginées par nombre de designers africains prouvent qu’il y énormément de créativité et de diversité dans la mode afro. On y retrouve des influences et même parfois, des codes ethniques, des tissus traditionnels mais beaucoup de créateurs afros proposent de nouvelles coupes et des mélanges de matières qui réinventent totalement le style africain.

Bien plus large que ce qu’on peut imaginer la mode afro a même trouvé sa place sur la scène internationale en habillant des stars comme Solange ou Beyoncé !

Quand la mode afro fait la belle sur la scène internationale !

C’est dans les années 90 que la mode afro a connu un premier retentissement international. Grâce notamment à la première édition du Festival International de la Mode Africaine (FIMA) en 1998 au Niger. C’est le créateur nigérien Alphadi qui eut l’idée d’un évènement dédié à la mode africaine.

Son but était de faire du FIMA un festival culturel international pour mettre en valeur les designers de mode afro dans toute leur diversité, leur richesse et toutes leurs influences. De célèbres designers du monde entier ont été invités comme les créateurs français Jean-Paul Gaultier et Yves-Saint Laurent.

L’objectif du FIMA était l’ambitieuse volonté de montrer au monde tout l’attrait de la mode africaine, bien au-delà des “clichés” qu’on lui colle volontiers…et on pense qu’ Alphadi avait déjà tout compris !

Grâce à des initiatives comme la création du FIMA ou encore plus récemment de la Fashion Week Africaine, la mode afro est de plus en plus présente et remarquée sur la scène internationale. Tout en faisant découvrir une africanité traditionnelle, elle expose aussi le haut potentiel des créateurs afros et la diversité des styles qu’ils proposent ! Par exemple, on aime beaucoup l’univers stylisé de Laetitia, créatrice de la marque Uchawi.

La Black Fashion Week, retour sur une mode africaine en quête d’affirmation

“La mode de notre continent ne se limite pas au pagne et au boubou”, s’exclame Adama Amanda Ndiaye (plus connue sous le nom d’Adama Paris).

Et, vous l’avez sûrement déjà compris, je suis complètement d’accord !

Pour prouver ses dires, la styliste et créatrice sénégalaise Adama Paris crée en 2010 la Black Fashion Week, qui met en valeur les talents de la mode africaine avec des défilés organisés dans les plus grandes villes du monde ! De Paris à Montréal en passant par Prague et Bahia… Aucune ville n’échappe à cette frénésie stylée tout droit débarquée du continent.

Bien sûr, il n’est pas question de dire que les pagnes, boubous et autres merveilles traditionnelles ne font pas partie du patrimoine stylistique africain, mais plutôt d’affirmer qu’on ne peut réduire la mode afro à eux seuls.

Ces designers afros qui habillent le monde !

Qu’ils soient nés sur le continent africain ou d’origine africaine, beaucoup de jeunes et talentueux designers contribuent à moderniser et exporter l’Afrique en plein coeur de la mode internationale !

Voici par exemple à Tina Lobondi, créatrice Congolaise basée à Londres, qui définit sa marque comme une mode de luxe combinant héritage africain et mode française. C’est frais, raffiné et élégant…bref, j’adore ! et vous ?

Je pense aussi à la designer Sud-Africaine Bongiwe Walaza qui mixe des inspirations traditionnelles africaines avec un style ultra moderne et pile dans l’air du tempsVoyez-vous même !

Et pour vous convaincre encore de la diversité en matière de mode africaine, citons la styliste nigériane Amaka Osakwe, designer de la marque Maki Oh, où se mêle modernité et influences traditionnelles.

Chacun de ces designers a un style afro unique, bien à lui, et se démarque par son univers de création.

Le plus important est donc de retenir cette pluralité et de bien l’appréhender lorsqu’on parle de “mode afro”. J’espère qu’avec ce petit article sur la mode africaine, je vous aurai convaincu de toute la richesse créative de la mode afro !

Et vous, qu’en pensez-vous ? Avez-vous des créateurs de mode afro que vous aimez ? Citez-les nous en commentaires pour nous les faire découvrir !


hello, je m’appelle Andrea !
curieuse et inventive, j’aime les initiatives qui ont un impact positif !

Le style casual chic : décryptage mode

Lire plus

Le style casual chic s’est complètement inscrit dans la mode d’aujourd’hui. “Casual” en anglais, ça veut dire décontracté, détendu. Et le chic, c’est l’élégance, la sophistication… le style casual chic est presque devenu un art de vivre… Je vous explique ici d’où vient ce style et pourquoi il fait fureur !

60 ans de tendances féminines

Pour comprendre d’où vient le style casual chic, faisons un petit retour dans le temps ! Dans les années 50, les femmes ont commencé à porter des vêtements beaucoup plus féminins, mais beaucoup moins confortables… L’objectif, c’était d’être toujours élégante et ultra-féminine. Et pour ça, il fallait porter des corsets, des jupons, des grands décolletés… Bref, vous l’avez compris : la silhouette idéale était parfaitement cintrée et toute en formes.

Dans les années 50, la place de la femme se limitait à ses rôles de femme au foyer, de mère et d’épouse modèle. Impeccable était le mot d’ordre, et les femmes se devaient d’incarner une sorte de perfection féminine de leur dressing à leur cuisine… Elles étaient soumises aux canons de beauté : taille fine, hanches marquées, et talons hauts en toutes circonstances.

Mais (fort heureusement) ça n’a pas duré… puisque les années 60 ont marqué l’arrivée du féminisme et révolutionné les codes de la mode ! Les sixties, c’est l’émancipation des femmes et de leur corps. Et d’ailleurs, c’est dans ces années-là que la fameuse mini-jupe, le tailleur pantalon pour femme ou encore les collants sont arrivés dans nos dressings ! 😉

Des tenues aux couleurs plus vives et acidulées ont vu le jour : des robes blanc flashy, des pulls et jupes orange pop, du vert pomme ou encore du rose bonbon comme le porte si bien Twiggy, véritable icône des sixties.

Les femmes se sont affirmées et ont osé jouer avec leur style ! Nos grands-mères ont commencé à porter des tenues plus originales assorties de rayures ou de pois et à jouer avec de nouvelles matières, de nouveaux volumes. Plus accessible aux femmes, la mode exprime davantage la personnalité de celles qui la portent mais surtout s’adapte à la vie de tous les jours !

Si les vêtements sont restés chics et sexy, quelque chose va tout changer : pour la première fois  les couturiers et créateurs pensent les vêtements sous le prisme du confort et de la praticité ! Ce sont les prémices d’une attitude plus casual chic qui continuera d’évoluer jusqu’à aujourd’hui.

Ensuite, dans les années 70, c’est le fameux style bohème chic qui fait fureur. Là, on commence à porter des vêtements amples, fluides, aériens. Dans le côté bohème, le plus important, c’était le sentiment de liberté et le confort ! Véritable icône d’un lifestyle bohème, Jane Birkin prouve bien qu’il est possible d’être ultra-féminine sans corset 🙂

C’est finalement dans les années 80 et 90 que le style casual chic, tel que nous le connaissons, a émergé.

Casual chic, d’accord mais cela veut dire quoi exactement ?

Le style casual chic est un mix parfait entre deux univers : une attitude décontractée et un esprit chic, élégant et féminin. C’est un style “entre-deux” qui a beaucoup d’avantages car il permet aux femmes d’apporter un petit plus élégant, très personnel à une tenue plutôt basique.  L’idée est d’obtenir des looks tendances qui conviennent à la fois au travail mais aussi le soir pour un after work ou nos loisirs 😉  

Pourquoi le style casual chic fait fureur ?

Facile à adopter, le style casual chic est accessible à toutes ! Déjà, parce qu’il est possible de construire de jolies silhouettes chics et féminines à partir de bons basics qu’on a toutes dans notre dressing. À commencer par le sacro-saint jean ! Ce jean qui est un marqueur fort de notre société où les femmes sont désormais actives, indépendantes et inspirantes. Notre mode de vie a changé. Aujourd’hui, les femmes recherchent du style mais aussi du confort pour vivre toutes leurs vies en toute liberté de mouvement !

Ni trop formel, ni négligé, le look casual chic est un bon compromis. On adopte une allure décontractée chic avec laquelle on se sentira à l’aise dans son corps, et dans sa tête. Voilà, on peut dire que le style casual chic c’est un code vestimentaire qui colle complètement au mode de vie des femmes d’aujourd’hui.

La panoplie pour un perfect look casual chic

Les basiques pour le côté décontracté :

  • le t-shirt (qui n’en a pas dans sa garde-robe? 🙂 ) 
  • le sweat-shirt,
  • le jogging
  • les baskets
  • le jean of course !  Il fait partie des vêtements portés tout autant par des hommes que des femmes. Bref, le jean met tout le monde d’accord. Confortable et pratique, c’est la pièce casual parfaite !

Le côté chic, vous pouvez l’apporter avec :

  • une chemise en soie
  • un blazer
  • un trench
  • des escarpins
  • des accessoires : de la jolie pochette à un beau sac en cuir, en passant par la ceinture, un foulard ou des bijoux !

L’important dans le décontracté chic, c’est l’équilibre de la tenue. Il faut simplement choisir ses accessoires avec soin pour assurer une silhouette féminine. On peut par exemple assortir ses chaussures à son sac à main. Et pour celles qui veulent avoir un accessoire vraiment original, n’hésitez pas à oser les pièces fortes : un sac croco par exemple !

Vous l’aurez compris : il suffit souvent simplement d’un accessoire chic pour compléter et parfaire votre tenue casual. Imaginez par exemple des pièces uniques et intemporelles comme un petite bourse en cuir  et une élégante ceinture structurée  pour apporter un peu du style au combo jean/t-shirt  :

Ça marche super bien, non ? 🙂

 

Voilà, j’espère que ce petit décryptage mode sur le style casual chic vous aura plu et que vous aurez envie de jouer avec vos accessoires pour être stylée en toutes circonstances. Bien sûr, rien n’empêche de mixer les codes, et si dans votre dressing vous avez de jolies pièces vintage, ça marche aussi ! Dites-moi en commentaire, votre outfit casual chic préféré !


hello, je m’appelle Andrea !
curieuse et inventive, j’aime les initiatives qui ont un impact positif !