3 créateurs de mode afro qu’on aime !

Lire plus

Aujourd’hui je partage avec vous une sélection de 3 créateurs de mode afro qui m’ont séduite par leur originalité et la diversité de leurs créations. J’espère que ça vous plaira !

Entre les collaborations avec des célébrités internationales et les fashion weeks africaines, les créateurs afro sont de plus en plus visibles dans la modeEt contrairement à ce qu’on pourrait penser, dans la mode africaine, il y a du wax, mais pas que ! 🙂

La preuve avec ma sélection de trois créateurs de mode afro à suivre !

#1 Nana K. Brenu : l’élégante sobriété !

Avec sa marque Studio 1981, ce créateur Ghanéen s’inspire de diverses cultures : sa culture africaine bien sûr, mais aussi son attirance pour l’art, l’architecture et la mode européenne. Il imagine des vêtements élégants et sophistiqués. Ce qui me plaît beaucoup :  les couleurs vives de ses collections et l’élégance sobre des tenues qu’il propose. Voyez-vous même !

À travers son travail, Nana K. Brenu partage une philosophie de mode éthique que j’apprécie beaucoup : valoriser le contact humain et l’artisanat traditionnel.

#2 Sarah Diouf, Tongoro : une mode afro aérienne

“Je construis un rêve africain”.

C’est ainsi que la créatrice Sarah Diouf définit son travail et sa marque de vêtements Tongoro. Née à Paris d’un père Sénégalais Congolais et d’une mère de République Centrafricaine, Sarah Diouf a grandi à Abidjan. Et je vous raconte tout ça, car ce sont toutes ces influences africaines qui l’inspirent au quotidien.

Beaucoup de pièces qu’elles proposent ont un côté très aérien et j’adore ! Et pour vous donner une idée du succès de Sarah Diouf…l’été dernier, Tongoro a collaboré avec Beyoncé, rien que ça 😉

Là encore, nous sommes en plein dans une démarche de mode responsable car Sarah Diouf est attachée à la production locale et à la création d’emplois en Afrique, où les vêtements Tongoro sont confectionnés.

#3 Maïmouna Tirera, Maïwax : la petite touche wax !

Cette opticienne lunetière d’origine franco-sénégalaise a lancé sa propre marque de montures de lunettes en 2015. Inspirée par ses origines, Maïmouna propose des lunettes qui mêlent savoir-faire français (les montures sont réalisées par des artisans du Jura ) et touches d’inspirations africaines. Les lunettes Maïwax ont un style chic et très coloré ! Loin des montures classiques, elles donnent du peps et sont juste canons !

Encore une créatrice afro qui s’engage dans ses choix de fabrication : Maïmouna Tirera propose des lunettes de vue ou de soleil qui sont toutes fabriquées avec un plastique naturel obtenu à partir de coton. Oui, oui de coton !

Voilà, ce que j’ai aimé chez ces trois créateurs de mode afro, qui en plus de leur talent, défendent les mêmes valeurs que nous à travers une mode durable et positive… Nous, on fabrique chaque jour des sacs en Afrique avec l’idée de soutenir et valoriser un beau Made in Africa. Jusque là, le pari est tenu… et on a même créé des emplois en Éthiopie !


hello, je m’appelle Andrea !
curieuse et inventive, j’aime les initiatives qui ont un impact positif !

rendre le temps heureux

Lire plus

je n’ai jamais voulu fabriquer des sacs. non, ce n’est pas mon rêve.

ce qui m’anime, ce qui me motive chaque jour, c’est l’envie de rendre le monde un peu plus beau.

alors un jour, oui, je me suis mise à fabriquer des sacs… mais en Afrique.
et depuis que je me suis lancée dans cette aventure, je suis émerveillée de voir que cette idée un peu loufoque (hein quoi, tu vas fabriquer des sacs Afrique ?) est devenue une réalité.

aujourd’hui, l’atelier de production à Addis-Abeba en Éthiopie, a grandi. celles qui façonnent, assemblent, cousent, rient, chantent, bavardent… elles me donnent tant d’énergie pour continuer, sans elles, l’aventure n’aurait pas la même saveur.

la collection aussi a grandi.
l’univers lui se confirme : une envie de jolies pièces façonnées dans de belles matières. l’esthétique d’un minimalisme soigné.

je suis émerveillée du chemin parcouru. de découvrir que celles qui portent INADEN sont si différentes... mais toujours avec ce petit quelque chose qui les rend toutes si cool 🙂

pour demain, le challenge reste immense. mais avec elles là-bas et vous ici, je suis sûre qu’on peut y arriver.

pourquoi, je vous raconte tout ça ?
parce qu’une nouvelle année qui commence porte plein de promesses.

je vous souhaite de trouver ce qui vous anime. de le trouver et de le faire grandir à travers des rêves qui deviendront des projets qui prendront réalité.

je vous souhaite de continuer à rêver grand. à viser haut. à grandir. vous épanouir. à vous tromper. à apprendre. à vous relever. à donner.

je vous souhaite d’être vous, chaque jour.

parce que le temps file… et qu’il faut le rendre heureux.


hello, je m’appelle Natty !
entrepreneure idéaliste, je fabrique des sacs en Afrique pour changer le monde !

Mode responsable : mettre de l’éthique dans le Black Friday, c’est possible ?

Lire plus

le Black Friday arrive !
vous avez déjà dû en entendre parler.. ce jour de tous les records où les cohortes se bousculent dans les magasins pour profiter de promotions affolantes exclusives à l’approche de Noël.

alors, pour ou contre le Black Friday ?
je vais vous dire, à mon avis, la question n’est pas si simple.. même pour une marque de mode responsable.

1. le revers pas joli-joli du Black Friday

qui n’aime pas les soldes ? personne !

bon, la logique commerciale du Black Friday est évidente : dynamiser les ventes sur un temps très court pour vendre fort fort.

autant dire, que les clients sont plutôt ravis de pouvoir faire des affaires et surtout de préparer leurs achats de fin d’année. car à l’origine, cette folie tradition américaine vient ouvrir le bal de la fameuse « course de Noël » qui démarre le 4ème vendredi de Novembre juste après Thanksgiving (ah vous ne le saviez pas hein 😉 ).

pourtant face au déluge des prix cassés que se permettent les grosses enseignes, c’est très difficile pour les petits commerces et petits créateurs de s’aligner et de proposer des remises astronomiques.

et voilà : la chasse au prix a démarré tandis la valeur des choses se perd inexorablement.

car ensuite le client ne comprend pas, ne comprend plus (et ça, ça se comprend…) : pourquoi il paierait un article au prix fort si tout d’un coup, il peut l’avoir à -50% ?

il m’arrive parfois de recevoir des messages comme  » j’aime beaucoup vos sacs ! vous soldez quand ? » .

c’est difficile.
difficile parfois d’expliquer que chaque sac fabriqué a un vrai coût et que faire grandir une entreprise aussi.
difficile aussi d’expliquer que oui, il y aura des soldes bien sûr mais que si tout le monde attend les soldes pour acheter un beau produit… et bien, le commerce n’existe plus. tout simplement.
difficile d’expliquer qu’une marque de mode responsable comme la mienne n’existera plus.

2. la mode responsable : de l’éthique dans le commerce

la consommation responsable, j’y crois vraiment oui.

je pense qu’il est possible de faire du commerce de manière éthique. beaucoup d’entreprises et de marques en sont la preuve. et elles ont toutes besoin de clients capables de comprendre leur démarche responsable, capables de les soutenir en participant à leur projet.

car quand vous achetez un produit fabriqué de manière responsable, qui a une vraie histoire à laquelle vous adhérez, vous soutenez cette initiative. vous faites partie de l’aventure, vous faites le changement. et ça c’est le plus important 🙂

C’est pour ça que je chouchoute mes clientes, celles qui aiment mes produits et partagent notre philosophie. c’est pour ça que je leur raconte l’envers du décor, les invite à me rencontrer lors de ventes privées exclusives et leur envoie des offres chouchous rien que pour elles.

alors… si on va participer au Black Friday ?
pour tout vous dire, j’y ai beaucoup réfléchi. et cette année, je me suis dit que oui. qu’on allait faire un petit quelque chose pour marquer le coup. pour recevoir l’offre avant tout le monde, c’est ici.

parce que c’est l’occasion pour beaucoup de faire de beaux cadeaux de Noël et pour nous, c’est l’occasion de faire des heureuses qui trouveront sous le sapin leur sac préféré 🙂

et au final, changer le monde c’est aussi distribuer du bonheur. vous êtes pas d’accord ?


hello, je m’appelle Natty !
entrepreneure idéaliste, je fabrique des sacs en Afrique pour changer le monde !