Lola – Portrait d’une cool girl

Lire plus

notre cool girl cette semaine est la flamboyante Lola ! 🙂

rédactrice en chef du magazine Tapage, Lola est une cool girl décomplexée, passionnée, qui n’a pas la langue dans sa poche ! dans ce magazine 100% digital pour les femmes, elle partage ses idées, pousse ses coups de gueule, donne son avis, dans des articles variés. portraits de femmes de caractère (plein de cool girls !), tutos, conseils pour être bien dans ses baskets, sujets d’actualités, Tapage est là pour vous cultiver et surtout, pour vous donner la pêche au quotidien !

aujourd’hui, Lola se prête à notre jeu des 8 questions ! voici son portrait 😉

#1 pour toi, être cool c’est ?

pour moi le cool ultime, c’est une personne qui a une classe folle, un style unique, une certaine forme d’auto-dérision, et surtout un discours intéressant. les personnes que je trouve les plus cool sont sans conteste celles qui me passionnent, surtout si elles se lèvent le matin avec l’envie de faire bouger quelques lignes, même à petite échelle.

#2 peux-tu nous présenter 2 cool girls qui t’inspirent ?

j’admire énormément Elaine Welteroth. son parcours chez Teen Vogue m’a beaucoup inspirée pour mon travail chez Tapage. elle ne vient pas d’une famille aisée, ne connaissait personne dans le milieu des médias. elle a évolué chez Glamour puis chez Teen Vogue, parce qu’elle était douée dans ce qu’elle faisait et pas parce qu’elle avait des contacts. quand elle est devenue rédactrice en chef de Teen Vogue, elle a récupéré ce qui était un magazine féminin assez basique, et elle en a fait un superbe outil de conscientisation pour les jeunes femmes. elle a permis de rendre accessibles à tous des sujets trop souvent considérés comme « intello », parce qu’elle considère qu’une jeune fille de 15 ans qui s’intéresse à la mode peut aussi avoir un avis sur le monde. et là dessus, je suis totalement d’accord.

j’aime aussi beaucoup Sophia Amuroso, la créatrice de Girlboss. elle a quitté l’école hyper tôt, enchaîné les petits boulots pas franchement gratifiants et a réussi à fonder un empire depuis sa chambre, grâce à sa motivation, à son amour du travail bien fait et son sens du détail. Nastygal (le site de vente en ligne qu’elle a créé initialement) est parti d’un simple compte eBay sur lequel elle vendait des sapes trouvées dans des friperies. elle les photographiait avec une super esthétique, passait des heures à chercher les pièces les plus cool et à échanger avec ses clientes. je pense que c’est en étant aussi passionné et minutieux qu’on peut créer de grandes choses. après la faillite de Nastygal, elle a lancé son site, qui est aujourd’hui un super média qui souhaite aider les jeunes femmes à construire leur carrière et par extension la meilleure version possible d’elles-mêmes. bref, la nana assure grave.

#3 ta façon à toi de rendre le monde plus beau ?

en publiant tous les jours sur Tapage des contenus qui, je l’espère, permettent à certaines jeunes filles de mieux vivre leur féminité. je parle à mes lectrices de mode, de beauté, de culture, mais aussi de self care, du poids des clichés sur le corps des femmes, de l’importance de la représentation… on déconstruit des mythes comme par exemple la friendzone, on réalise que les comédies romantiques n’étaient qu’un gros ramassis de conneries. bref, j’essaie d’élever le niveau et de former toute une génération de cool girls !

#4 un souvenir lié à l’Afrique à partager ?

mon papa est un grand fan de Fela Kuti. je devais avoir 12 ans quand il m’a emmené voir son fils Seun (Seun Kuti & Egypt 80) en concert pour la première fois. à l’époque, j’écoutais plutôt du pop rock, je ne connais rien à l’afrobeat. ça a été une claque énorme. je n’avais jamais vu ça : les couleurs, l’énergie, les instruments, les fringues folles. depuis, je retourne les voir chaque fois qu’ils passent près de là où je suis. l’année dernière, je les ai vu au festival des 5 continents avec Tony Allen. c’était fou.‪

sinon, je viens de terminer Americanah et ça a été une autre claque énorme. ce roman m’a permis de réaliser un certain nombre de choses à propos de l’immigration et de l’héritage colonial, la manière dont les Noirs sont invisibilisés ou dénigrés.‪

je suis également une grande fan du travail de Hassan Hajjaj, dont l’une de ses photographies orne mon salon en format XXL.

#5 ton dressing en 3 mots ?

unique en tout cas ! je n’aime pas ressembler à tout le monde et en même temps, je suis certaines modes les yeux fermés. en gros, j’aime mixer des pièces assez tendance avec des trouvailles vintage improbables et des pièces de créateurs que j’affectionne particulièrement. le résultat donne quelque chose d’assez extraterrestre mais qui me correspond bien.‪

#6 dans ton sac, il y a ?

  • ma batterie portable (je dois recharger mon téléphone au moins 3 fois par jour)
  • un livre (en ce moment, La femme indépendante de Simone de Beauvoir)
  • une paire de lunettes de soleil (jamais la même).‪

#7 ta wishlist INADEN ?

 le sac seau mini Woodé burgundy et le petit porte-monnaie Neby bleu pétrole. classe mais pas passe-partout.‪

#8 ton mantra préféré ?

« smart girls speak up » ! et c’est valable pour les smart boys aussi ! et les smart non-binary people 🙂

vous aussi venez faire du bruit sur Tapage !

•••

rendez-vous vendredi prochain sur le blog pour découvrir le portrait d’une autre chouette fille 😉 alors suivez-nous !

et pour découvrir tous les portraits de cool girls, c’est ici !


hello, je m’appelle Lou !
l’esprit start-up me passionne et encore plus quand il y a de vraies valeurs !

les news de la semaine du 01.08.2018

Lire plus

au programme cette semaine : une chouette interview, on recrute ! et enfin, l’heure de la pause estivale 🙂

#1 une interview en portrait chinois

on vous avait déjà parlé d’Aurélie aka l’enGREENeuse ! son défi : nous accompagner vers une vie au naturel. Aurélie m’a proposé un interview un peu particulière : un portrait chinois de Inaden. exercice plutôt amusant… et l’occasion d’en dire plus sur notre projet made in Africa !
voici un petit extrait :

je vous invite à découvrir l’intégralité de l’interview sur son blog juste ici.

#2 wanted : community manager

tout va vite, tout s’accélère…. et oui, l’équipe doit s’agrandir !

à la recherche d’un/e SUPER STAGIAIRE en Community Management. les missions : animer les réseaux sociaux, construire le calendrier de communication, créer du contenu sympa, développer des collaborations / partenariats… alors n’hésitez pas à partager !

#3 on ferme boutique !

l’heure de la pause a bien sonné… du 14 au 27 Août, les préparations de commandes sur l’e-shop seront suspendues et le blog se mettra aussi en repos 🙂
mais vous pouvez toujours passé commande pour votre nouveau sac préféré… et le recevoir juste à temps pour la rentrée 😉
je vous souhaite de belles vacances ou simplement un bel été en attendant les vôtres…

 

Voili, voilou… rendez-vous à la rentrée !✌🏽
en attendant retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :

      


hello, je m’appelle Natty !
entrepreneure idéaliste, je fabrique des sacs en Afrique pour changer le monde !

Clarence – Portrait d’une cool girl

Lire plus

avis aux amatrices et amateurs de street food, cette semaine on vous présente Clarence !

cette femme cheffe cuisinière, originaire de Centrafrique, est la co-créatrice de Table Nali. cette cantine itinérante vous propose un voyage gustatif à travers l’Afrique, grâce à la création et réinterprétations des classiques de la culture culinaire africaine. sa cuisine « afro-créative contemporaine » comme elle l’appelle, fait se rencontrer et dialoguer les cultures du monde entier. un bel exemple d’échange et de partage !

aujourd’hui, la délicieuse Clarence nous a concocté un joli portrait avec nos 8 questions préférées ! bonne dégustation 😉

#1 pour toi, être cool c’est ?

être cool, c’est essayer de créer du lien et rassembler les gens, peu importe sa culture !

#2 peux-tu nous présenter 2 cool girls qui t’inspirent ?

ma mère, une femme a fort caractère qui n’en fait qu’à sa tête !

ma prof d’histoire-géo au collège, Mme Mehani. pareil, une femme indépendante à fort caractère, qui m’a transmis sa passion pour l’histoire. je me souviens d’une femme passionnée par son métier et ces élèves. pour nous, elle a gravi des montagnes !

#3 ta façon à toi de rendre le monde plus beau ?

cuisiner est ma manière à moi de rendre le monde plus beau, en permettant au gens de découvrir mon interprétation des cultures culinaires africaines. c’est une manière de rendre hommage à ma mère, mes tantines. cette génération de femmes peu visibles qui ont, je pense, un savoir-faire et une richesse à nous transmettre. ce qui me plaît, c’est d’y associer toutes ces cultures qui font ce que je suis ! la base est toujours africaine et j’y introduit des techniques et des produits nouveaux… je casse les codes et j’adore ça !

enfin, les cultures culinaires africaines sont le dernier pan de nos cultures à découvrir, à partager et à transmettre. nous qui sommes issues d’une culture orale, nous avons la chance de pouvoir fair un état des lieux de celle-ci et de la partager. mon souhait est d’essayer de retracer une histoire de cette culture et de la comprendre. l’afrique bouge, les modes de consommation ne sont plus les mêmes qu’il y a 10 ans, elle est face à de nouveaux enjeux… ce n’est pas juste une réflexion sur les produits utilisés et leur mode de préparation. je désire mettre en lumière l’apprentissage de ces derniers, la motivation de la personne qui cuisine, à qui celle-ci est destinée, le rôle social du repas, qu’est ce que l’hospitalité à l’africaine, comprendre la circulation des aliments etc

c’est ce que j’aimerais faire, mais en attendant je cuisine et poursuis mon apprentissage !

#4 un souvenir lié à l’Afrique à partager ?

 mon premier repas dégusté à Bangui quand j’y suis retournée il y a 2 ans ! j’ai mangé des chenilles avec du mambéré (bâton de manioc). j’ai été emplie d’un sentiment proche de l’extase. je me suis entendue penser fort : ”je me sens enfin chez moi”. plus tard, de retour en France, j’ai eu la même sensation : la même phrase m’est revenue en tête en buvant mon verre de rouge et en dégustant de l’époisses !

#5 ton dressing en 3 mots ?

coloré : j’adore la couleur, les imprimés et les mélanges (vieux liberty, color block)

cuir & pat d’eph’ : toujours avoir un pantalon et une veste en cuir. c’est mon coté bikeuse. quand je n’ai pas envie de me prendre la tête, en hiver j’enfile juste mon cuir, une chemise ou un sweet et basta. l’été, c’est pat d’eph direct, j’adore !

funky : toujours avoir un accessoire ou un t-shirt funky !

#6 dans ton sac, il y a ?

  • mon téléphone avec mes playlists
  • mes livres audio
  • mes contacts
  • un carnet de notes
  • toujours un ou deux bouquins ! j’aime bien alterner entre romans et livres de cuisine.

#7 ta wishlist INADEN ?

le sac seau Woodé oversize car je raffole des grands sacs qui me permettent d’y mettre plein de choses.

la pochette zippée Jordie, je collectionne les petites pochettes.

#8 ton mantra préféré ?

j’en ai plusieurs selon mon humeur :

  • j’ai découvert ce secret qu’après avoir gravi une haute colline, tout ce qu’on découvre c’est qu’il y en a encore beaucoup d’autres à gravir.” – Nelson Mandela
  • « on n’existe pas sans faire » – Simon de Beauvoir
  • « music is a weapon. » – Fela Kuti
  • « on apprend à faire la cuisine avec celle des autres. un jour, on fait la sienne. »  – Thierry Marx

le portrait de Clarence vous a mis l’eau à la bouche ? retrouvez Table Nali au Ground Control jusqu’à l’automne ! 😉

•••

rendez-vous vendredi prochain sur le blog pour découvrir le portrait d’une autre chouette fille 😉 alors suivez-nous !

et pour découvrir tous les portraits de cool girls, c’est ici !


hello, je m’appelle Lou !
l’esprit start-up me passionne et encore plus quand il y a de vraies valeurs !